Le Parlement européen a adopté en novembre 2013 la réforme de la politique agricole commune (PAC). Cette réforme avait pour ambition de rendre la PAC plus juste et plus durable. Elle devait en effet permettre de redistribuer les aides aux agriculteurs sur des bases plus équitables pour que les subsides atteignent ceux qui en ont le plus besoin. Elle devait également introduire de nouveaux critères environnementaux pour faire face au changement climatique et à l’épuisement de nos ressources naturelles.

Ces objectifs n'ont malheureusement pas été atteints et c'est pour cette raison que les Verts ont voté contre les textes législatifs de la nouvelle PAC en novembre 2013, alors que les autres partis politiques (MR, PS, CDH) ont voté pour. En votant contre, les Verts ont exprimé  leur refus de maintenir une politique agricole industrielle et productiviste, et se positionnent en faveur de l'agriculture durable.

 

En complément: