Le type qu'on adore détester, ou qu'on déteste adorer?

Qu'en disent ceux qui, en partenaires ou adversaires, l'ont cotoyé durant ce premier mandat?

Michel Barnier 

Commissaire européen au marché intérieur et aux services 2010-

« Avec Philippe Lamberts – toujours compétent, objectif et respecté – et les rapporteurs du Parlement Européen, nous avons utilisé ces quatre années pour tirer toutes les leçons de la crise : exiger transparence et responsabilité, mieux superviser, et remettre de l’ordre et de la morale dans le secteur financier !»

 

Bernadette Ségol

Secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats
« Merci Philippe d’avoir, avec constance et détermination, utilisé tes capacités et travaillé ferme pour que notre système bancaire soit un peu plus fiable et les bonus des banquiers sous contrôle. Mais il y a encore du pain sur la planche. »

 

Michel Vermaerke

Directeur de Febelfin,
« Mener le débat sociétal dans toute sa pertinence avec un interlocuteur tel que Philippe Lamberts, toujours capable de mises au point judicieuses et sûr de la position qu’il défend et de l’objectif qu’il sert – accroître la solidité du secteur bancaire –,  est toujours la promesse d’un échange de vues passionnant. [...] »

 

Sharon Bowles

Députée européenne libérale anglaise, présidente de la commission des Affaires Economiques et Monétaires du Parlement Européen 2009-2014
« Philippe a contribué au travail de la commission parlementaire des affaires économiques avec force et style, mais aussi parfois de manière outrancière ! [...] Philippe peut être dur en négociations mais il écoute aussi et sait comment trouver un accord. Et il sourit beaucoup, ce qui m’a souvent aidé à garder le sourire ! »

 

Eva Joly

Députée européenne française écologiste, ancienne magistrate et candidate d'EELV à l'élection présidentielle française de 2012

« Avec Philippe nous partageons la même exigence de justice. C’est cette exigence qui nous fait préférer l’action aux grands discours. Lorsqu’il a fallu imposer à des chefs d’Etats hostiles et à une Assemblée frileuse la transparence totale sur les activités bancaires, Philippe a su compenser le relatif poids numérique des écologistes par une mobilisation de tous les instants, avec lui, de l’ensemble des acteurs associatifs et citoyens du continent [...].»

 

Othmar Karas

Député européen autrichien, membre du Parti Populaire Européen

« [...] Philippe a prouvé à de maintes reprises qu’il était un député actif et engagé, et qu’il pouvait  faire la différence. J’apprécie beaucoup son honnêteté et sa tendance à aller droit au but. Ce sont deux qualités très importantes pour développer la confiance au sein des groupes politiques pour assurer le meilleur résultat final pour les citoyens européens. [...] »

 

Christine Mahy

Secrétaire  Générale du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté

« [...] La conviction, la force et la constance avec lesquelles ils portent ce combat, pour que la justice sociale et l’égalité quittent le champ des utopies pour entrer dans le champ des possibles, sont des pièces maîtresses de la lutte contre la pauvreté. Ils sont quelques-uns parmi les femmes et les hommes politiques à avoir cet engagement, il en est. »

 

Jürgen Klute

Député européen allemand, membre de la gauche unitaire

« [...] Il est difficile de trouver un député européen qui parvienne à informer, expliquer et convaincre mieux que Philippe sur les alternatives politiques en faveur d’une Europe plus démocratique, sociale et écologique. J’espère qu’il continuera à mettre ses talents à contribution, pour le bénéfice des citoyens européens. »

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditNewsvineTechnoratiLinkedinMixxRSS FeedPinterest
Pin It
Text Size
1963, 1987, 1999, 2009, 2014

En quelle année Philippe Lamberts a-t-il gagné l'Eurovision ?

Lire la suite...
Proust était-il écolo?

Les réponses de Proust au questionnaire de Proust commentées par Philippe Lamproust.

Lire la suite...
Le type qu'on adore détester, ou qu'on déteste adorer?

Qu'en disent ceux qui, en partenaires ou adversaires, l'ont cotoyé durant ce premier mandat?

Lire la suite...
Radical-réaliste !
Lire la suite...