1963, 1987, 1999, 2009, 2014

En quelle année Philippe Lamberts a-t-il gagné l'Eurovision ?

1963 : naissance à Bruxelles, 2e d'une fratrie de 4 enfants. Son père produit et commercialise… de la choucroute (faut-il y voir un présage de la destinée strasbourgeoise de Philippe?).

Philippe est trop petit pour participer à l'Eurovision ; c'est Grethe et Jorgen Ingmann, Danois, qui gagnent.

1969 – 1982 : Institut Notre-Dame à Anderlecht, il ne sera que brièvement louveteau, étant plutôt casanier qu’aventurier.

Se désintéresse totalement des concours de chant.

1982 – 1987 : engagement dans le mouvement étudiant et études d'ingénieur civil et de mathématiques appliquées à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve. Sujet du mémoire : modélisation et régulation de la croissance de la bactérie E.Coli. Mathématiques appliquées, modélisation… Philippe aurait pu devenir trader! ; Mais il semble que ce soit son côté « régulation » qui l’a emporté.

Philippe propose une chanson en algèbre au comité de sélection belge. Refus. Par conséquent, c'est Johnny Logan, Irlande, qui l'emporte.

1986 – jusqu'àcequelamortnoussépare : mariage avec Béatrice

4 enfants : découverte passionnée de la tradition des comptines enfantines russes du haut Moyen Âge, influence décisive sur son travail ultérieur.

1987 – 2009 : carrière chez IBM.

Pendant les premières années professionnelles, nombreuses tentatives de modélisation des paramètres mathématiques du succès musical. Le modèle semble fonctionner. L’algorithme pourrait amener la Belgique au sommet. Mais l'Italien Toto Cutugno gagne en 1990 avec une chanson intitulée « Insieme 1992 » : incompréhensible.

1991 : engagement à Écolo

Philippe compose « L'adhésion, c'est pas que pour les mollusques », œuvre dans la veine des chansons réalistes de l'entre-deux-guerres, ode à la réconciliation de l'homme, la nature et la politique. La RTBf, dont le CA n'est pas à majorité verte, y est peu sensible. Il est parfois cruel d'avoir raison trop tôt. Carola offre la victoire à la Suède.

1995 : conseiller communal à Anderlecht

Philippe est approché pour réécrire la chanson du kop « Hips hips hips hourra » au club des mauves et blancs. Malgré son aversion pour la dimension commerciale du football, il accepte.Très à cheval sur le cumul, il ne participe pas à l'Eurovision. Elimear Quinn l'emporte, à nouveau pour l'Irlande.

1999 : membre du Conseil de la Fédération Européenne des partis verts

1999 – 2003 : conseiller de la vice-première Ministre Isabelle Durant sur les Affaires étrangères et les questions de défense.

La Sûreté de l'Etat – l'espionnage belge -, proposent à Philippe une manipulation des votes en sa faveur lors du concours à Zagreb en 2000. Philippe, incorruptible, refuse et hésite à porter l'affaire en justice. Le sens du devoir (de réserve) l'emporte. Les Olson Brothers aussi ; encore des Danois.

2003 : membre du Comité exécutif de la Fédération Européenne des Partis Verts.

2006-12 : co-président du Parti Vert Européen

Pour célébrer le dixième anniversaire de la victoire de la belge Sandra Kim à l'Eurovision, Philippe, rassembleur, propose que tous les mandataires politiques de Bruxelles chantent ensemble « J'aime la vie » sur la Grande Place, le 3 mai 2006. L'idée est encore à l'étude.

2009 : Parlementaire européen

Totalement engagé dans sa fonction, Philippe renonce provisoirement à la compétition musicale, mais s'entraîne sous sa douche. On ne sait jamais de quoi demain sera fait : la disponibilité au devenir est un trait de caractère aussi indispensable à l'Euroviseur qu'à l'Eurodéputé.

2014 : tête de liste Écolo pour les élections au Parlement Européen

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditNewsvineTechnoratiLinkedinMixxRSS FeedPinterest
Pin It
Text Size
1963, 1987, 1999, 2009, 2014

En quelle année Philippe Lamberts a-t-il gagné l'Eurovision ?

Lire la suite...
Proust était-il écolo?

Les réponses de Proust au questionnaire de Proust commentées par Philippe Lamproust.

Lire la suite...
Le type qu'on adore détester, ou qu'on déteste adorer?

Qu'en disent ceux qui, en partenaires ou adversaires, l'ont cotoyé durant ce premier mandat?

Lire la suite...
Radical-réaliste !
Lire la suite...