Donner aux entreprises des moyens d'innover

Faire une place aux PME, aux énergies renouvelables et aux initiatives citoyennes est un souci majeur des écologistes. Ces préoccupations ont largement guidé le travail de Philippe au sein de la Commission parlementaire de l'Industrie, de la Recherche et de l'Energie (ITRE).

Dans cette perspective, il s'est donc investi sur les dossiers liés à la politique industrielle, l'agenda numérique, l'innovation ou encorel la politique spatiale. Il a également participé aux travaux législatifs en matière de neutralité du net et sur les frais d'itinérances liés à l'utilisation de nos chers téléphones portables. Mais c'est surtout le plan "Horizon 2020" qui a concentré la plupart de son investissement dans cette commission. Il a participé activement à la rédaction des textes et à la néogication de ce nouveau programme cadre de recherche pour la période 2014-2020, qui fait suite au "FP7".

Après 6 mois de négociations laborieuses, Parlement et  Conseil sont parvenus à un accord. Bien que ce dernier contienne des éléments intéressants, il ne reflète pas l’ambition que les eurodéputés voulaient lui donner: 68 milliards quand le Parlement en souhaitait 100; conservation des composantes du budget les plus rétrogrades, au détriment de tout ce qui nous permettrait de regarder vers le futur ; modèle de financement qui augmentera significativement la part d’argent public dans chaque projet et réduira donc le nombre de projets ; peu d’égards accordés aux règles concernant les aides publiques et peu d’exigences en termes d’accès aux résultats de la recherche, notamment industrielle.

 

Soutien au petites et moyennes entreprises, durabilité et participation

Les Verts, dont Philippe était porte-parole pour la politique de recherche, ont toutefois acquis quelques résultats positifs. Ainsi, ils ont été à l’avant-garde du soutien aux PMEs, en s’assurant que 2.7 milliards soient utilisés dans le cadre de projets initiés et gérés par des PMEs. Ce montant – qui est en réalité du même ordre que celui alloué dans les programmes de recherche et innovation 2006-2013 – a dû être arraché des mains de la Commission européenne et du Conseil, qui étaient prêts à le réduire. Cet épisode démontre le décalage énorme qu’il existe entre le discours de ces deux institutions – soi-disant en faveur des PMEs – et leurs décisions politiques favorables aux plus grandes entreprises.


Sur le volet énergétique, les Verts ont également joué un rôle clé en augmentant la part du budget destinée à la recherche en énergie durable et aux activités innovantes. En effet, 85% de l’enveloppe Énergie devront favoriser le développement des énergies renouvelables, des techniques d’efficacité énergétique, des réseaux intelligents et autres secteurs qui encouragent la transition vers le renouvelable. Les Verts se sont battus pour le maintien des actions en cours sous le Programme «Intelligent Energy Europe», reconnaissant ainsi le succès de 10 années de financement d’actions concrètes en faveur du climat et de nouvelles initiatives énergétiques. Philippe s'est d'ailleurs prononcé à de maintes reprises contre l'énergie nucléaire et les énergies fossiles. Il a même été jusqu'à établir un parallelisme entre l'industrie nucléaire et financière.


Enfin, les Verts ont obtenu d’autres avancées, dont la continuation du programme transversal «Science et Société» qui vise à augmenter la participation des citoyens et de la société civile dans des activités de recherche. Ce programme inclut notamment des activités pour l’anticipation et l’évaluation de l’impact sur l’environnement et la santé publique de nouvelles technologies, comme par exemple les bio- et nanotechnologies.



 

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditNewsvineTechnoratiLinkedinMixxRSS FeedPinterest
Pin It
Text Size
Mais que fait vraiment un eurodéputé?
Lire la suite...
Ki-Vote-Koi?
Lire la suite...
Mettre fin à la finance casino
Lire la suite...
Remettre la justice sociale au cœur de la gouvernance économique
Lire la suite...
Donner aux entreprises des moyens d'innover
Lire la suite...